dimanche 15 octobre 2017

Pierre Lapointe - La Science du Coeur

En début d'année, via Twitter, je suis tombé sur un court-métrage d'animation de 2008 (un projet étudiant pour être exact, ce qui explique que certaines scènes ne soient pas finalisées) : Laundry Day par Guillaume Chartier.



Il se trouve que la chanson utilisée ne m'était pas inconnue : il s'agit de Deux par deux rassemblés, du québécois Pierre Lapointe, découverte en 2006 grâce aux Inrocks. Cette chanson m'avait tout autant marqué pour le déluge de cordes de son instrumentation (très sailormoonesque en effet) que pour son clip mêlant effets visuels kitchs et chorégraphie improbable (sans parler des expressions faciales de kéké de Pierre !) :



Et voilà que, quelques mois plus tard, j'entends à nouveau parler de Pierre Lapointe à l'occasion de la sortie de son nouvel album La Science du Coeur le 6 octobre, via le clip de Sais-tu vraiment qui tu es ? (co-réalisé par Philippe Craig et Pierre Lapointe) :



C'est ainsi que j'ai découvert que les amours entre hommes étaient un des thèmes de prédilection du chanteur (j'ai depuis écouté ses précédents albums, dans lesquels le sujet est en effet abordé, parfois même de manière assez crue). J'ai aussi découvert que Pierre avait été coach dans la version québécoise du télé-crochet The Voice !
La presse ne tarit pas d'éloges sur cet album (Les Inrocks, 20 Minutes...), et je vous le recommande moi aussi.
En bonus, le clip de la chanson-titre, avec son intro a cappella (réalisé par le même duo) :

dimanche 3 septembre 2017

Why? - Moh Lhean

Why? a délaissé le rap pour son nouvel album Moh Lhean sorti au mois de mars.

Je trouve que le chant de Yoni Wolf sur le morceau d'ouverture This Ole King a un petit air de José González (clip à 360° réalisé par Scott Fredette et Josiah Wolf) :



Parmi mes titres préférés se trouvent One Mississippi (mention spéciale à la partie finale), l'instrumental mélancolique The Longing is All, et The Water :







En faisant des recherches pour rédiger ce billet j'ai découvert que Yoni s'était en outre lancé dans un projet parallèle en 2016, Yoni & Geti, en duo avec Serengeti (vous savez, le pote rappeur de Sufjan, un des 3 "S" de Sisyphus... Comme le monde est petit !).

vendredi 11 août 2017

Des covers de Persona sur YouTube

Ces dernières semaines, deux reprises sur YouTube de chansons tirées de la saga Persona ont attiré mon attention.

La première est Life Will Change de Persona 5 par Caleb Hyles (au chant) et RichaadEB (à la guitare) ; j'avais déjà parlé de ce dernier ici à l'occasion des albums de cover d'Undertale Determination (Red Side et Blue Side ; au passage, un troisième album – Purple Side – est sorti depuis).



La deuxième est Time to Make History, le thème de combat de Persona 4 Golden, par Tsuko G. ; ce dernier est surtout spécialisé dans les reprises de musiques de jeux au kazoo.



Ces deux chansons étaient interprétées à l'origine par des femmes (respectivement Lyn Inaizumi et Shihoko Hirata), je trouve intéressant de les entendre reprises par des hommes.


Et sinon, tant que j'y suis à parler de Persona : je travaille actuellement à la rédaction de la 3ème version des règles d'un jeu de rôle papier inspiré de cette série ; les précédentes versions avaient été testées au cours d'une longue campagne intitulée Les Violettes Noires, dont vous pouvez lire le compte-rendu sur le blog dédié (voyez ça comme une sorte de fanfiction ^^).

dimanche 23 juillet 2017

Childish Gambino - Awaken, My Love!

(vu sur LesInrocks.com)

J'ai découvert l'acteur Donald Glover dans l'excellente série Community (diffusée partiellement en France sur Numéro 23) ; dès le deuxième épisode on le voyait rapper avec son compère Danny Pudi  dans un espagnol approximatif :



Je n'ai appris que plus tard qu'en réalité Donald Glover avait une vraie carrière de chanteur et rappeur sous l'alias Childish Gambino. Et en fin d'année dernière il a sorti un nouvel album, le très funky Awaken, My Love!, que vous pouvez écouter ci-dessous :



J'aime particulièrement Me and Your Mama, Boogieman, Riot et Stand Tall.

En bonus, le passage de Childish Gambino au Tonight Show de Jimmy Fallon avec le morceau Redbone :

dimanche 14 mai 2017

Des clips en vrac 2

Une fois encore, j'ai accumulé pas mal de clips que je n'ai toujours pas pris le temps de présenter ici. Du coup je fais un tir groupé afin d'y remédier :


Après une série de concerts initiée en 2012, le projet Planetarium (collaboration entre Sufjan Stevens, Bryce Dessner et Nico Muhly) va enfin donner naissance à un album qui sortira au mois de juin, et pour lequel le trio a été rejoint par le batteur James McAlister.
Le clip de Mercury a été réalisé par Deborah Johnson (CandyStations) ; j'aime beaucoup le long instrumental qui conclut le morceau.




Le duo folk australien Husky revient avec un clip inspiré par la broderie mexicaine, réalisé par le studio Dropbear. Une ambiance Dia de los Muertos judicieuse pour un morceau qui s'appelle Ghost ; leur prochain album Punchbuzz sort lui aussi en juin.




On reste dans le style mexicano-mortuaire avec le clip de 3WW, premier single (featuring Ellie Rowsell de Wolf Alice) du Relaxer d'Alt-J qui sortira le même mois que ses petits camarades ; la vidéo est réalisée par Young Replicant :




La canadienne Leslie Feist est revenue le mois dernier avec un sixième album, Pleasure, dont la chanson titre a été clippée par Mary Rozzi :




Et pour finir voici Tendresse, du groupe français Grand Blanc, extrait de l'album Mémoires Vives sorti l'an dernier (clip par Caroline Poggi et Jonathan Vinel, qui avaient réalisé en 2014 le moyen métrage Tant qu'il nous reste des fusils à pompe) :