dimanche 18 décembre 2016

Son Lux - Lost It To Trying

En début d'année, la musique d'une publicité pour une marque de voitures a attiré mon attention. Après recherches, il s'est avéré que son auteur ne m'était pas inconnu : Il s'agissait de Son Lux (de son vrai nom Ryan Lott), un des potes de Sufjan Stevens que j'ai découvert à l'occasion du projet Sisyphus.

Lost It To Trying, le morceau en question, est tiré de l'album Lanterns (2013). Le clip a été réalisé et chorégraphié par Jennifer McQuiston Lott (qui n'est nulle autre que la femme du musicien) :



Un de mes titres préférés de l'album est le frénétique No Crimes :



Autre morceau entêtant, le langoureux Easy, dont le clip façon "atelier shibari" a été réalisé par David Terry Fine :



Lanterns a été suivi en 2014 du maxi de remixes Alternate Worlds.
Selon un schéma similaire, l'album Bones est sorti en 2015 et a lui aussi engendré un maxi de remixes en 2016, Stranger Forms.
Je vous parlerai de ces deux disques prochainement...

dimanche 20 novembre 2016

Red Snapper - Hyena

Hyena, le dernier album en date de Red Snapper, est sorti il y a deux ans (le 1er septembre 2014).
Il a été composé dans le but d'accompagner un vieux film sénégalais de 1973, Touki Bouki ("le Voyage de la Hyène", réalisé par Djibril Diop Mambéty).
Même si certains passages de Hyena rappellent par moment quelques anciens morceaux du groupe (comme par exemple le spectre de 4 Dead Monks qui plane sur le titre final No Exit), l'utilisation de sonorités africaines apporte à l'ensemble un souffle de nouveauté bienvenu.



Deux maxis, Card Trick et Mambety, remixent certains titres de l'album :





En bonus : Sledging, un titre lié au projet Hyena qui a été dévoilé en mars 2013 mais qui n'a finalement pas été inclus dans l'album final.

lundi 14 novembre 2016

Leonard Cohen - Here It Is

À un mois et demi de la fin de l'année, on peut déjà sans peine (mais pas sans tristesse) qualifier 2016 d'année noire, en particulier (mais pas que) dans le monde de la musique. L'un des derniers disparus en date est le Commandeur Leonard Cohen, décédé il y a une semaine à l'âge de 82 ans.

J'avoue connaitre assez peu son œuvre, mais j'aime beaucoup Here It Is que j'avais découvert sur une compil des Inrocks ; cette chanson est issue de l'album Ten New Songs (2001), coécrit avec Sharon Robinson.

dimanche 16 octobre 2016

Moderat - Eating Hooks

Il y a une dizaine de jours est sortie une nouvelle vidéo issue du III de Moderat ; réalisé par Måns Nyman en collaboration avec le studio Pfadfinderei, le clip de Eating Hooks met en scène le danseur contorsionniste Rauf Yasit (alias RubberLegz) :

dimanche 9 octobre 2016

Radiohead - A Moon Shaped Pool

Radiohead a sorti il y a 5 mois son nouvel album, A Moon Shaped Pool, quelques jours seulement après avoir dévoilé deux clips : celui, en stop motion, de Burn the Witch (réalisé par Chris Hopewell), et le labyrinthique Daydreaming (par Paul Thomas Anderson).





Après quelques mois de calme, le groupe s'est remis à alimenter sa chaîne Youtube avec des vidéos de versions plus intimistes de certains titres de l'album (juste Thom Yorke, Jonny Greenwood, et une boîte à rythmes Roland CR-78) : on a ainsi eu droit il y a 3 semaines à Present Tense, et il y a 4 jours à The Numbers (toutes deux filmées elles aussi par Paul Thomas Anderson). On peut s'attendre à ce que d'autres suivent dans les semaines à venir...



vendredi 5 août 2016

Husky - Ruckers Hill

Réduit à l'état de duo, le groupe de folk australien Husky a sorti son deuxième album il y a déjà plus d'un an.
J'ai appris l'existence de cet excellent Ruckers Hill après être tombé par hasard sur le clip de leur dernier single en date I'm Not Coming Back, réalisé par Wayne McCauslin :



Je vous invite évidemment à réécouter leur premier album Forever So. Et si j'en crois le compte twitter officiel du groupe, bonne nouvelle, un troisième opus est dans les tuyaux !

jeudi 21 juillet 2016

Moderat - III

 (vu sur LesInrocks.com)

Après les albums I et II, Moderat – le projet fusionnant les talents de Modeselektor et d'Apparat – a sorti cette année son troisième album, fort logiquement intitulé III.

Le clip de Reminder, à l'esthétique "jeu vidéo" imaginée par PFADFINDEREI, a été réalisé par Mate Steinforth :



En bonus, voici le clip de Running (réalisé par Jakob Grunert), un de mes morceaux préférés de l'album :



Une interview des membres de ce supergroupe est disponible sur le site des Inrocks.

lundi 4 juillet 2016

NZCA LINES - Infinite Summer

NZCA LINES, projet électro-pop de Michael Lovett, a sorti son deuxième album Infinite Summer en début d'année.
Le clip de Persephone Dreams a été réalisé par Alina Landry Rancier :



Si la musique de NZCA LINES vous fait un peu penser à Metronomy, ce n'est pas tout à fait un hasard : Lovett est le demi-frère de Gabriel Stebbing (ancien membre de Metronomy à l'époque où le groupe était un trio), il s'est adjoint les services d'Ash Workman (mixeur et producteur sur les derniers albums de Metronomy), et il a accompagné la bande à Joseph Mount lors de leur précédente tournée (Love Letters).
Quelques similitudes dans les sonorités qui n'empêchent pas la musique de NZCA LINES d'avoir son propre charme (on est loin de la pâle copie). Mentions spéciales à How Long Does It Take (avec sa guitare en mode shred) ainsi qu'au morceau d'ouverture Approach (avec son texte déclamé en français sur fond de violons par Matthieu Beck, un ancien de Radio Nova).

En 2012, le nom du groupe s'écrivait "NZCA/LINES", et c'est ainsi qu'avait été nommé leur premier album. Je les ai découverts à cette époque avec le morceau Okinawa Channels (clip réalisé par Robert Self) :



Ce premier album n'est pas disponible sur Deezer, mais peut être écouté sur le site officiel du groupe et sur sa page Soundcloud (et, du coup, ci-dessous par la même occasion) :

lundi 13 juin 2016

The Internet - Ego Death

The Internet est le projet de deux anciens membres du collectif Odd Future, Syd Tha Kyd et Matt Martians. Leur troisième album, Ego Death, est sorti il y a presque un an.

Tyler, The Creator fait une apparition dans le dernier segment du triple clip Special Affair / Curse / Palace :



En bonus Get Away, la chanson d'ouverture :


dimanche 29 mai 2016

Françoiz Breut - Zoo

Françoiz Breut a sorti au mois de mars un nouvel album, Zoo.
Le clip en papier découpé de La danse des ombres a été réalisé par Daniel Daniel :

dimanche 22 mai 2016

Des clips en vrac

J'ai pris pas mal de retard dans la rédaction de mes billets, du coup je compile :

Naive New Beaters - Heal Tomorrow (feat. Izia)
(clip à 360° réalisé par Romain Chassaing)

The Blaze - Virile
(clip réalisé par The Blaze)

Animal Collective - Golden Gal
(clip réalisé par Celeste Potter)

FKA twigs - Good to Love
(visuel par FKA twigs et Imma)

TEPR - Half Below
(réalisé par ELMØ, direction artistique de Birdy, animations par Phong Luong)

dimanche 1 mai 2016

Undertale

Undertale est, aux côtés de Life is Strange, un des autres jeux marquants de 2015... Probablement même LE MEILLEUR de cette année !



Disponible depuis le 15 septembre sur Steam, et compatible Windows et Mac, ce jRPG est un digne héritier d'Earthbound (Mother 2), jeu culte de la 16 bits de Nintendo sorti en 1994 au Japon et en 1995 en Amérique du Nord, mais pas en Europe (jusqu'à ses récents portages sur la console virtuelle de la Wii U en 2013 et de la New 3DS en 2016): Comme son illustre modèle, Undertale propose des combats au tour par tour contre des ennemis vus de face, un univers non pas futuriste ou médiéval-fantastique (comme c'est le cas dans la majorité des jeux du genre) mais plutôt contemporain et riche en références à notre monde moderne (plus précisément la culture geek et otaku dans le cas d'Undertale), un humour décalé omniprésent, un style visuel d'apparence simpliste (même si en fait les sprites sont expressifs et animés avec soin), une bande-son incroyable, et certaines mécaniques similaires (inventaire de taille limitée, la possibilité de téléphoner...).

À propos de l'excellente bande-son, elle a été composée par le créateur du jeu lui-même, Toby Fox ; vous pouvez l'écouter ci-dessous, et l'acheter sur Steam ou sur Bandcamp.


À noter que les talents de compositeur de Toby Fox seront sollicités sur un autre RPG indé inspiré par Earthbound qui devrait sortir cette année (edit : finalement non ^^) : YIIK, développé par Ackk Studios.

Mais revenons au jeu, et plus précisément à son scénario :
Undertale a pour personnage principal un enfant au genre indéterminé : Son t-shirt rayé rose et bleu, ses cheveux mi-longs, ses yeux clos, et l'usage du genre neutre - "they" ou "them" - par les PNJ font que le joueur peut y projeter le genre de son choix.
Cet enfant, donc, se rend au Mont Ebott et, après une chute, se retrouve dans le monde souterrain où les monstres ont été bannis par les humains il y a très longtemps. Heureusement pour lui/elle, tous les monstres ne sont pas hostiles, à l'image de la maternelle Toriel qui sera une de ses premières rencontres. De fait, contrairement à un jRPG classique, ici les face-à-face avec les monstres n'auront pas nécessairement besoin de se résoudre par la violence, et il sera possible d'épargner les agresseurs après avoir choisi les actions adéquates. Le fait d'éliminer ou non un monstre aura des conséquences sur le reste de l'aventure : Il existe 3 fins différentes, la Neutral Route (si on élimine au moins un monstre, ce qui est plus ou moins obligé la première fois), la True Pacifist Route (si on épargne tout le monde), et la Genocide Route (si on tue tout le monde) ; à noter qu'il n'est pas nécessaire de refaire tout le jeu depuis le début si on veut voir la fin de la True Pacifist Route après avoir fini la Neutral, il suffit de reprendre la sauvegarde avant le Boss Final et de revenir en arrière (à condition évidemment de n'avoir tué personne).

Mais la mécanique de négociation n'est pas la seule originalité du système de combat : Lors du tour des ennemis, le joueur doit esquiver leurs attaques à la manière d'un shoot'em up dans lequel il ne serait pas possible de tirer ; chaque monstre possède plusieurs attaques aux patterns caractéristiques et souvent surprenants, et certains vont même jusqu'à changer les règles du jeu pour lorgner vers d'autres genres vidéoludiques : plates-formes, jeu de rythme, quiz...

Le reste du jeu est à l'image de son système de combat : Undertale fourmille d'idées ! De bonnes idées, exécutées avec brio, qui donnent lieu à des séquences complètement barrées ou dotées d'une puissance émotionnelle digne de la fin de Life is Strange... et ce dès le premier Boss Fight, dont l'issue sera forcément déchirante quelle que soit la façon dont le combat a été résolu, et qui fait que je ne peux pas écouter la bien nommée Heartache sans avoir l’œil humide) !
Et encore, ce n'est rien à côté des Boss de Fin : Si l'affrontement final de la Neutral Route était déjà épique, l'affrontement final de la True Pacifist Route, lui, est épique ET a réussi à me faire pleurer toutes les larmes de mon corps !
(le Boss final de la Genocide Route, lui, fait plutôt pleurer des larmes de sang tant l'affrontement est difficile, voire injuste ! Mais la frustration des premiers échecs finit par céder la place à un sentiment de fierté au fur et à mesure des progrès accomplis, il suffit de faire preuve de détermination et persévérer - bon, j'avoue, il m'a quand même fallu une bonne quarantaine de tentatives ! ^_^; )

Pour finir, il y a aussi les personnages, aux personnalités hautes en couleur, très attachants... à une exception près : Un psychopathe particulièrement détestable, véritable concentré de haine et de folie, qui est probablement un des meilleurs méchants de fiction que j'aie jamais vus tant ses dialogues sont bien écrits et ses expressions faciales et son rire dément sont flippants !

Bref, il n'a pas fallu longtemps avant que les gens ne se mettent à qualifier le jeu de chef-d’œuvre ; du coup, même si je sentais qu'il allait me plaire, j'avais peur de le trouver surfait...
Mais après y avoir joué, je ne peux que me rendre à l'évidence : Le jeu est bel et bien à la hauteur du buzz qu'il a suscité et, au risque de me faire lyncher par les fans d'Earthbound, je trouve même que l'élève a dépassé le maître !
Alors si vous avez un PC, savez lire l'anglais, et avez 9,99€ à dépenser, n'hésitez pas :  
Jouez à Undertale !!!

Allez, en bonus, je vous propose en écoute ci-dessous les 2 albums de remixes officiels Determination (disponibles en version physique sur Fangamer, ou en dématérialisé sur Bandcamp) :

La version RED, réalisée par RichaadEB, propose des morceaux plutôt rythmés et rock (avec une guitare électrique très présente) :



La version BLUE, réalisée par Ace Waters, propose elle des morceaux plus calmes et électro :

dimanche 17 avril 2016

Ebony Bones - Bread & Circus, Pt. 2

La chanteuse aux couettes cubiques a sorti un maxi intitulé Milk & Honey, Pt. 1 en octobre dernier ; parmi les 4 titres qui le composent, on trouve Oh Promised Land ainsi qu'une version chantée de l'instrumental Bread & Circus (tiré de son excellent 2ème album, A Pale Horse) à laquelle participe Lady Miss Kier.

Le clip met en scène l'artiste japonaise Ayakamay, grimée pour l'occasion en idol à l'immobilité anxiogène (vous trouverez des explications à ce sujet sur le site des Inrocks) :



Lady Miss Kier est surtout connue pour avoir posé sa voix sur le Groove is in the Heart de Deee-Lite en 1990 :



En bonus, le clip de Oh Promised Land, réalisé par Marco De Giorgi :



Je vous recommande aussi le premier album de la miss, Bone of my Bones (2009), que j'ai pris beaucoup de plaisir à écouter en préparant ce billet.

dimanche 3 avril 2016

Life is Strange



Après plusieurs années d'absence, Maxine Caulfield (dite "Max") retourne dans sa ville natale afin d'y étudier la photographie.
Alors qu'elle assiste à une altercation aux conséquences funestes, Max découvre qu'elle a le pouvoir de remonter le temps et décide d'utiliser ce dernier afin de sauver la jeune fille qu'elle vient de voir mourir. Mais ce n'est pas le seul drame qu'elle va devoir empêcher, d'autant que de nombreux mystères planent sur la ville d'Arcadia Bay : Qu'a-t-il bien pu arriver à Rachel Amber, disparue depuis 6 mois ? Et comment empêcher sa vision d'une tornade qui va dévaster Arcadia Bay d'ici la fin de la semaine de se concrétiser ?


Life is Strange a été l'un des jeux marquants de 2015.
Réalisé par le studio français DONTNOD Entertainment (à qui l'on doit Remember Me), il est sorti de manière épisodique sur Windows, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One durant l'année 2015 avant de se voir doté d'une version physique début 2016.
De par sa structure épisodique et son gameplay (énigmes de type "point'n click", choix qui ont une influence d'un épisode à l'autre), Life is Strange peut être rapproché des récentes productions de Telltale Games (The Walking Dead, The Wolf Among Us...).

Le jeu est doté d'un PEGI 16 et aborde des thématiques assez dures et rarement abordées dans les jeux vidéo : Le harcèlement scolaire, dont on est témoin dès le début du jeu, mais aussi le suicide, le handicap, les problèmes de surendettement lié au mauvais remboursement des soins médicaux aux États-Unis, l'euthanasie...

D'un point de vue ambiance et scénario, le jeu peut évoquer une sorte de croisement entre les séries télé Veronica Mars et Twin Peaks, avec une esthétique travaillée et une bande-son folk (signée Jonathan Morali du groupe Syd Matters) qui lui donnent un cachet typé "film indé américain".

Le morceau qui illustre le trailer ci-dessus s'intitule Obstacles et est tiré du deuxième album de Syd Matters, Someday We Will Foresee Obstacles (2005) :



Mais la BO de Life is Strange utilise aussi des morceaux d'autres artistes comme José González, alt-J, Local Natives ou Mogwai (pour ne citer que ceux déjà évoqués sur ce blog)... Vous pouvez les retrouver sur cette playlist Deezer.

En bonus, l'imposant Spanish Sahara de Foals (clip réalisé par Dave Ma) :



J'ai aussi ouvert un topic dédié à ce jeu sur le forum de Nolife, des choses très intéressantes y ont été écrites par les joueurs (attention aux spoilers !).

dimanche 20 mars 2016

Chairlift - Moth

Moth, le dernier album du duo américain Chairlift, est sorti il y a 2 mois.

Le clip de Ch-Ching, réalisé par that go (Noel Paul et Stefan Moore), avait été mis en ligne bien avant, en octobre 2015 :



Il a été suivi début décembre par celui de Romeo (toujours par that go) :



Le dernier clip en date, Crying in Public, a à peine une dizaine de jours et a été réalisé par Allie Avital :

dimanche 13 mars 2016

Lazy Company - Le Bouyalbum

Lazy Company est une série télé française racontant les tribulations de soldats américains en France quelques jours avant le débarquement de Normandie.


(d'autres extraits sont disponibles sur la chaîne Youtube officielle)

La série bénéficie d'une bande-son brillante, composée par Jean-Sébastien Vermalle et Thomas Cappeau, qui oscille entre folk et musique de westerns à la Morricone ; elle est en écoute sur Soundcloud, et une interview des deux compositeurs est disponible sur Daily Mars.
Le générique de la série est juste épique :



Lazy Company, c'est un peu une sorte de Kaamelott qui se passerait pendant le Deuxième Guerre mondiale : Une série historico-humoristique mettant en scène des bras cassés, avec Alban Lenoir qui joue dedans (dans le Livre IV de la série d'Alexandre Astier, il incarnait l'aide de camp de Lancelot).
Et, tout comme dans la saison 4 de Hero Corp (la série de l'autre Astier, Simon), on a droit dans Lazy Company à un épisode de zombies et à un épisode musical... et on a toujours Alban Lenoir en commun dans les deux séries !
Les chansons de la Lazy Company sont disponibles sur une playlist à part sur Soundcloud, et ont été composées par Samuel Réhault et Stéphane Charasse ; j'aime beaucoup Sensations (d'après un texte d'Arthur Rimbaud), avec son petit côté "Alain Bashung".



La saison 3 a été diffusée fin octobre 2015 sur OCS City et OCS Go ; à cette occasion, son cocréateur Alexandre Philip (qui incarne le Caporal Niels dans la série) avait été invité dans 101 PUR 100, le talk-show hebdomadaire de la chaîne Nolife.

dimanche 6 mars 2016

The Shoes - Submarine

The Shoes est un duo français qui a sorti son dernier album, Chemicals, en octobre 2015 ; tout comme le précédent (Crack My Bones, 2011), ce disque fait la part belle aux collaborations : Esser, SAGE (projet solo d'Ambroise Willaume de Revolver), Blaine Harrison (du groupe Mystery Jets)...

L'inquiétant clip de Submarine (feat. Blaine Harrison) a été réalisé par Karim Huu Do :



Dans un registre plus léger, le clip de Drifted (feat. SAGE), réalisé par le collectif Dent de Cuir (à qui l'on devait déjà la vidéo du Evil Twin de Modeselektor), compile une série de Gifs animés pour un résultat particulièrement WTF dans lequel on retrouve entre autres Dawson, Nabilla, le Dramatic Chipmunk, et Chuck Norris :

dimanche 28 février 2016

Ed Tullett - Fiancé

Ed Tullett est un jeune anglais de 22 ans qui a sorti il y a une semaine son deuxième album, Fiancé.
Son falsetto nimbé d'effets évoque le chant de Bon Iver, pour lequel il a justement remixé Hinnom, TX ; il a aussi remixé le Bowery des Local Natives.

Le clip de Malignant a été réalisé par Josh Bennett :



En plus de ce single, je vous recommande le morceau d'ouverture Irredeemer ainsi que Saint :





Son premier album, Never Joy, est sorti en 2012, alors qu'Ed n'avait que 18 ans ; curieusement, la page Bandcamp du chanteur occulte complètement l'existence de ce disque et présente Fiancé comme étant son premier opus (probablement à cause du virage électro qu'a pris son folk sur ce dernier).

mercredi 24 février 2016

Massive Attack - Ritual Spirit

(vu sur LesInrocks.com)

Massive Attack sortira un nouvel album cette année, précédé de deux maxis ; le premier, Ritual Spirit, est disponible depuis un mois et a vu sa sortie s'accompagner du clip de Take It There, un morceau sur lequel Tricky pose sa voix comme à la belle époque de Blue Lines (1991) et Protection (1994).
La vidéo en question a été réalisée par Hiro Murai :



Un second clip est sorti hier, illustrant le morceau Voodoo in my Blood (feat. Young Fathers) ; réalisé par Ringan Ledwidge, il met en scène l'actrice Rosamund Pike :

dimanche 14 février 2016

Rone feat. Étienne Daho - Mortelle

Le musicien et compositeur français Rone (originellement R.One, en référence à son vrai prénom Erwan) a sorti il y a un an son troisième album, Creatures.
La chanson Mortelle, tirée de cet album, est le fruit de deux collaborations : La première, évidente, avec Étienne Daho qui assure le chant ; mais aussi avec l'américain Bryce Dessner, membre du groupe The National, qui a co-composé le morceau (vous pouvez lire des détails sur cette collaboration sur Billboard.com, ainsi qu'écouter une version instrumentale de ce titre intitulée Elle).

Le clip moite de Mortelle a été réalisé par Jonathan Alric (du groupe électro The Blaze) :



D'autres artistes ont participé à Creatures, comme par exemple François Marry (sans ses Atlas Mountains).

Quant à Bryce Dessner, j'avais découvert son nom en 2012 à l'occasion du projet Planetarium dans lequel était impliqué mon chouchou Sufjan Stevens (ainsi qu'un troisième compositeur, Nico Muhly) ; voici en bonus un extrait de cette œuvre qui associe un morceau à chacune des planètes du système solaire (Pluton y compris, avec en sus le Soleil et la Lune), la chanson Jupiter :

dimanche 7 février 2016

Elloitt Smith - Heaven Adores You

(vu sur Magic RPM)

Heaven Adores You est un documentaire consacré à Elliott Smith sorti en 2014 et disponible en DVD depuis l'été 2015 ; la bande-son de ce documentaire vient tout juste de sortir et comporte aussi bien des démos que des morceaux rares.

Une partie des titres est disponible en écoute sur Deezer ; NPR avait mis en écoute l'intégralité du CD en avant-première, mais propose désormais une playlist Spotify à la place.

dimanche 31 janvier 2016

Au service de la France

Diffusée à l'automne 2015 sur arte, la série Au service de la France met en scène des agents secrets français des années 60 et égratigne avec humour les travers des français de l'époque : Arrogance, misogynie, racisme, lourdeur administrative... Des choses que l'on retrouve malheureusement encore de nos jours, alors que plus d'un demi-siècle s'est écoulé !
Cette série a été créée par Jean-François Halin, un des auteurs de l'âge d'or des Guignols (aux côtés de Bruno Gaccio et Benoît Delépine) ; ce n'est pas la première fois qu'il prête sa plume à une fiction humoristique mettant en scène des espions français dans les années 50/60, vu qu'il avait auparavant participé aux scénarios des deux OSS 117.

Au service de la France est une série télé très réussie, et possède en plus un magnifique générique dont la musique est composée par Nicolas Godin (la moitié du groupe Air) :



À l'époque de la diffusion de la série, un jeu-concours était disponible sur le site d'arte : Le tsèt (sic) pour devenir agent secret !
Je fais partie des veinards qui ont remporté le coffret DVD de la série, un tampon "Très Secret Défense", et un paquet de pastilles Vichy (parce qu'il ne faut pas jeter Vichy avec l'eau de Vichy !) :

Même si le concours est terminé, le test tsèt, lui, est toujours disponible ; si vous ne connaissez pas la série, vous aurez un bon aperçu de son humour en découvrant les questions posées, les commentaires accompagnant les réponses (qu'elles soient bonnes ou mauvaises), et les vidéos d'introduction (mettant en scène les personnages de la série, dans le rôle d'instructeurs).

Et sinon, pour en revenir à Nicolas Godin : Quelques semaines avant la diffusion de la série, il avait sorti un album solo intitulé Contrepoint et inspiré par les œuvres de Bach :

lundi 18 janvier 2016

Ashes to Ashes

Il y a 10 jours, le dernier album de David Bowie, Blackstar, rejoignait les étals des disquaires.
Il y a 10 jours, David Bowie fêtait ses 69 ans.
2 jours plus tard, l'artiste nous quittait, emporté par un cancer.

Suite à cette disparition, des nombreux hommages et rétrospectives de sa carrière ont fleuri sur la toile ; en voici quelques uns :
Blackstar est en écoute sur Deezer.

En bonus, le clip de Ashes to Ashes :

dimanche 10 janvier 2016

Deux nouveaux clips pour Mansfield.TYA

Je vous avais parlé du dernier album de Mansfield.TYA il y a presque trois mois, et depuis, deux nouveaux clips sont sortis pour illustrer Corpo Inferno :

Les Contemplations (réalisé par Irwin Barbé)


La nuit tombe (réalisé par AS HUMAN PATTERN)

Pour ceux que ça intéresse, Irwin Barbé parle de sa vidéo sur Noisey.

lundi 4 janvier 2016

David Bowie - Blackstar

Blackstar, le prochain album de Bowie, sort à la fin de la semaine.

L'étonnante chanson-titre (longue de 10 minutes !) avait été dévoilée le 19 novembre via un clip tout aussi étrange réalisé par Johan Renck (avec entre autres une femme dotée d'une queue d'animal, un crâne d'astronaute orné de joyaux, des danseurs secoués de spasmes épileptiques, et des épouvantails crucifiés) :