dimanche 14 mai 2017

Des clips en vrac 2

Une fois encore, j'ai accumulé pas mal de clips que je n'ai toujours pas pris le temps de présenter ici. Du coup je fais un tir groupé afin d'y remédier :


Après une série de concerts initiée en 2012, le projet Planetarium (collaboration entre Sufjan Stevens, Bryce Dessner et Nico Muhly) va enfin donner naissance à un album qui sortira au mois de juin, et pour lequel le trio a été rejoint par le batteur James McAlister.
Le clip de Mercury a été réalisé par Deborah Johnson (CandyStations) ; j'aime beaucoup le long instrumental qui conclut le morceau.




Le duo folk australien Husky revient avec un clip inspiré par la broderie mexicaine, réalisé par le studio Dropbear. Une ambiance Dia de los Muertos judicieuse pour un morceau qui s'appelle Ghost ; leur prochain album Punchbuzz sort lui aussi en juin.




On reste dans le style mexicano-mortuaire avec le clip de 3WW, premier single (featuring Ellie Rowsell de Wolf Alice) du Relaxer d'Alt-J qui sortira le même mois que ses petits camarades ; la vidéo est réalisée par Young Replicant :




La canadienne Leslie Feist est revenue le mois dernier avec un sixième album, Pleasure, dont la chanson titre a été clippée par Mary Rozzi :




Et pour finir voici Tendresse, du groupe français Grand Blanc, extrait de l'album Mémoires Vives sorti l'an dernier (clip par Caroline Poggi et Jonathan Vinel, qui avaient réalisé en 2014 le moyen métrage Tant qu'il nous reste des fusils à pompe):



mardi 9 mai 2017

Regina Spektor - You've Got Time

Depuis quelques mois la chaîne Numéro 23 diffuse une à une les saisons successives de la série Orange is the New Black, et a attaqué la semaine dernière la saison 4.

Cette série raconte les déboires de Piper Chapman qui, alors qu'elle vient de se fiancer avec son petit ami Larry (Jason Biggs, l'impayable Jim d'American Pie !) et qu'elle est sur le point de créer une entreprise avec sa meilleure amie, se retrouve obligée de purger une peine de 15 mois en prison pour un crime commis 10 ans plus tôt : avoir transporté une valise d'argent issu du trafic de drogue, à l'époque où elle entretenait une relation saphique avec une narcotrafiquante ! Cerise sur le gâteau : Ladite narcotrafiquante, Alex Vause, est elle aussi emprisonnée à Litchfield !

Avec le milieu carcéral en guise de thématique, on pouvait s'attendre à une série sombre et violente (à l'image de Oz), mais il n'en est rien : OITNB est avant tout une comédie qui propose une belle galerie de personnages déjantés, avec juste ce qu'il faut de drama pour tenir les spectateurs en haleine ! Le principal gimmick de la série consiste à glisser dans chaque épisode plusieurs flashbacks consacrés à l'une des détenues, ce qui permet d'en savoir plus sur sa vie, son passé, et éclaire souvent sur les raisons de son emprisonnement ; cette formule connaît parfois quelques variations, en proposant par exemple des flashbacks de plusieurs personnages différents au sein d'un même épisode, ou en s'intéressant aussi aux membres du staff de la prison.

Le générique de la série est interprété par l'américaine d'origine russe Regina Spektor (aucun lien de parenté avec le célèbre producteur Phil Spector ! ^_^; ) :